Équipe de recherche

Équipe

Zana Lutfiyya
Tom Hassard
Susan McClement
Debra Stienstra

Collaborateurs

Ronald Damant
Murray Enns
Carla Ens
Pierre Gagnon
Mogens Groenvold
Neil Hagen
Lise Jul Houmann
Wendy Johnson
Bridget Johnston
Olav Lindqvist
Pat Martens
Clare Ramsey
Janice Richman-Eisenstat
David Strang
Carol Tishelmann
Harvey Max Chochinov, M.D., Ph. D., MSRC

Le Dr Chochinov dirige l’équipe de recherche qui a mis au point le Modèle pour la dignité et la Thérapie de la dignité. Titulaire de l’unique Chaire de recherche du Canada en soins palliatifs, il est en outre professeur éminent l’Université du Manitoba en psychiatrie et directeur de l’Unité de recherche en soins palliatifs du Manitoba, rattachée à Action cancer Manitoba.

Les publications du Dr Chochinov sur les dimensions psychosociales des soins palliatifs ont aidé à définir les compétences de base et les normes pour l’accompagnement en fin de vie. Il est membre du conseil d’administration des Instituts de recherche en santé, président du Portail canadien en soins palliatifs, membre de la Société royale du Canada et membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé

Au chapitre de ses nombreuses distinctions, mentionnons:

  • La Médaille du jubilé de la Reine
  • La plus haute distinction de sa province : l’Ordre du Manitoba
  • Le prix O. Harold Warwick (2008) de l’Institut national du cancer et de la Société canadienne du cancer
  • Le plus prestigieux prix d’excellence en recherche de l’Université du Manitoba : le prix commémoratif Dr John M. Bowman de la Fondation de l’Institut Rh de Winnipeg (2009)
  • Le prix Bernard Fox (2010) de la Société internationale de psycho-oncologie, qui reconnaît l’influence de son titulaire dans le domaine de la psycho-oncologie ou son excellence en recherche
  • Le Prix Couronnement de carrière de l’Association canadienne d’oncologie psychosociale (2010)

Le Dr Chochinov a plus de 150 publications à son actif. Il est le codirecteur du Handbook of Psychiatry in Palliative Medicine, publié chez Oxford University Press, et du Journal of Palliative and Support Care, publié chez Cambridge University Press.

William Breitbart, MD

Collaborateur

Le Dr Breitbart a été cochercheur pour un essai clinique aléatoire de la Thérapie de la dignité qui a été financé par le NIH et qui s’est découlé à Perth (Australie), à New York (États-Unis) et à Winnipeg (Canada). Ses recherches sur les aspects psychiatriques des soins palliatifs portent principalement sur les interventions pour l’angoisse, la dépression, l’envie de mourir et le délire chez les patients cancéreux et sidéens. Il a récemment mis au point et expérimenté la psychothérapie centrée sur le sens : une intervention originale axée sur le maintien du sens et l’amélioration du bien-être spirituel des malades en phase terminale; un manuel est en outre en préparation.

Au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center de New York, le docteur Breitbart cumule les fonctions de chef du service de psychiatrie, de vice-président et psychiatre traitant du Département de psychiatrie et des sciences du comportement, et de psychiatre traitant du Pain and Palliative Care Service. Il est aussi professeur de psychiatrie clinique à l’Université Cornell. Il a reçu de nombreux honneurs dont les prix couronnement de carrière de la Society for Liaison Psychiatry et de la Société internationale de psycho-oncologie. Depuis 2003, il est rédacteur en chef de la revue internationale Palliative and Supportive Care.

Sara Davison, M.D., M. Sc. S. (Bioéthique), FRCPC

Collaboratrice

La Dre Davison utilise le Portrait de la dignité du patient auprès de personnes en phase terminale d’une maladie rénale. Son programme de recherche, financé par les Instituts de recherche en santé du Canada, porte principalement sur la prise en charge de la douleur et des symptômes, la planification préalable des soins, la spiritualité et d’autres problèmes de fin de vie chez les patients atteints de maladie rénale chronique, et sur comment ces aspects des soins influencent la politique de santé.

Néphrologue, bioéthicienne et chercheure en analyse de résultats cliniques à l’Université de l’Alberta à Edmonton, elle détient des affectations avec le John Dossetor Health Ethics Centre et l’Institute of Health Economics. La Dre Davison donne aussi des conférences à l’étranger sur la prise en charge de la douleur et des symptômes et l’accompagnement en fin de vie chez les patients atteints de maladie rénale chronique, et elle intervient comme consultante dans l’élaboration d’algorithmes de traitement de la douleur et de programmes d’accompagnement en fin de vie.

Linda Emanuel, B.A., M.A., Ph. D., B. méd., M.D.

Collaboratrice

La Dre Emanuel s’emploie à trouver des façons d’inclure la Thérapie de la dignité dans les services de soins palliatifs de base, en particulier dans les centres de soins palliatifs. Elle est aussi la fondatrice et la directrice du projet EPEC (Education in Palliative and End-of-Life Care Project) et du projet PSEP (Patient Safety Education Project).

Dans le domaine de l’éducation, la Dre Emanuel détient le titre de Buehler Professor en médecine gériatrique du Center on Aging, Health and Society de la Feinberg School of Medicine de l’Université Northwestern, et celui de professeure associée à la Kellogg School of Management. Dans la dernière décennie, elle a occupé les postes de rédactrice en chef adjointe de Archives of Internal Medicine et de corédactrice en chef du Journal of Organizational Ethics. Elle a reçu récemment le prix Pellegrino pour l’ensemble de ses réalisations en déontologie médicale.

Thomas Hack, BComm, B. Sc., MA, Ph. D.

Le Dr Hack participe aux recherches sur l’utilisation de la Question sur la dignité du patient et de la Thérapie de la dignité. Il est professeur à la Faculté des sciences infirmières de l’Université du Manitoba et psychologue clinicien à Action cancer Manitoba. Ses programmes de recherche portent sur la vie avec le cancer et la communication entre les patients cancéreux et les professionnels de la santé.

M. Hack siège au Groupe consultatif pour les survivants du cancer et au Groupe consultatif sur les normes et les lignes directrices du Partenariat canadien contre le cancer. Il préside le Groupe de travail international de la Société internationale de psycho-oncologie sur les lignes directrices, la formation et l’agrément. M. Hack fut le premier lauréat du Prix scientifique Dorothy J. Lamont décerné par l’Institut de recherche de la Société canadienne du cancer et les Instituts de recherche en santé du Canada. Il a également été décoré de la Médaille du jubilé de la Reine pour ses recherches en oncologie psychosociale.

Sue Hall, B.Sc., Ph. D., psychologue

Collaboratrice

Sue Hall est psychologue de la santé au King’s College de London (Department of Palliative Care, Policy and Rehabilitation). Elle collabore à des recherches sur les perspectives des personnes âgées en établissement sur le maintien de la dignité, et elle soumet actuellement la Thérapie de la dignité à deux essais cliniques aléatoires de phase II. Le premier (au stade de l’analyse) porte sur 60 personnes âgées en établissement. Le second porte sur 40 personnes atteintes d’un cancer avancé qui ont été confiées à une équipe hospitalière de soins palliatifs, et il est presque terminé.

Le programme de recherche de Sue Hall comporte aussi une nouvelle publication pour l’Organisation mondiale de la Santé intitulée Palliative Care for Older People: Better Practices, ainsi que des études sur le fardeau des symptômes chez les personnes âgées en établissement et l’accompagnement en fin de vie dans les établissements.

Mike Harlos, M.D., CCMF, FCFP

Le Dr Harlos ne cesse d’élever les attentes envers les soins palliatifs. Il est associé de près aux recherches sur le Portrait de la dignité du patient, la Question sur la dignité du patient et la Thérapie de la dignité.

Il est directeur médical des programmes de soins palliatifs de l’Office régional de la santé de Winnipeg et de l’Hôpital Saint-Boniface, et membre de l’équipe de direction du Portail canadien en soins palliatifs (www.portailpalliatif.ca). Il est en outre coprésident du Réseau canadien de soins palliatifs pour les enfants et directeur médical du Pediatric Symptom Management Service. À la Faculté de médecine de l’Université du Manitoba, le Dr Harlos cumule les fonctions de professeur et de chef de la section de médecine palliative.

Les plus récents honneurs qu’il a reçus sont le prix Eduardo Bruera de la Société canadienne des médecins de soins palliatifs, le Prix d’excellence de l’Association canadienne de soins palliatifs, le Prix pour activités humanitaires du Dr Jack Armstrong de l’Association médicale du Manitoba et le prix Companion of the Hospice décerné par Hospice & Palliative Care Manitoba.

Irene Higginson, BMedSci, BM, BS, FFPHM, PhD, FRCP

Collaboratrice

La professeure Higginson a une double formation en médecine palliative et en épidémiologie/santé publique et dirige des collectifs nationaux et internationaux de recherche multidisciplinaire en soins palliatifs. Depuis dix ans, elle cumule les fonctions de chef de département et de professeur au King’s College de Londres (Palliative Care and Policy), où son département a été désigné Centre collaborateur de l’OMS en soins palliatifs. Elle a été décorée de l’Ordre de l’Empire britannique en 2008.

Elle compte à son actif plus de 250 articles scientifiques et 14 livres, et elle joue un rôle consultatif en matière de recherche et de politique en soins palliatifs auprès de nombreux gouvernements. La professeure Higginson a mis au point deux outils (Support Team Assessment Schedule et Palliative Care Outcome Scale) qui sont largement utilisés au Royaume-Uni et dans d’autres pays. Elle dirige le volet évaluation de COMPASS (un collectif de recherche du NCRI en traitement symptomatique et palliatif) et participe à deux collectifs européens en soins palliatifs.

Joe Kaufert, Ph. D.

Les travaux de recherche de Joe Kaufert portent actuellement sur la santé des autochtones, l’interprétation et la communication santé, l’éthique interculturelle, l’éthique de la recherche et l’étude de la condition des personnes handicapées. Il a participé à la recherche sur la Dignité dans les soins et son application auprès des personnes handicapées.

Comme chercheur en santé communautaire et anthropologue médical, M. Kaufert a travaillé dans les départements de médecine communautaire et de psychiatrie des universités de Londres, du Texas et du Manitoba. Il est le fondateur de la British Society for Medical Anthropology et a été président de l’Association canadienne d’anthropologie médicale. M. Kaufert enseigne actuellement au Département des sciences de la santé communautaire de l’Université du Manitoba. Avec Patricia Kaufert, il a créé les programmes de diplôme d’études supérieures (M. Sc. et Ph. D.) en sciences de la santé communautaire et codirigé le programme d’études supérieures pendant trois ans.

Joe Kaufert a publié 80 articles dans des revues à comité de lecture et a quatre livres à son actif à titre d’auteur ou de directeur.

Linda Kristjanson, inf. aut., Ph. D.

La professeure Kristjanson a participé à la recherche sur le Portrait de la dignité du patient, la Question sur la dignité du patient et la Thérapie de la dignité. Elle est vice-chancellière adjointe à la recherche et au développement de l’Université Curtin à Perth (Australie). De 2000 à 2006, elle a été présidente des Soins palliatifs au Western Australian Centre for Cancer and Palliative Care, où elle conserve ses fonctions de chercheure principale. Elle a aussi été membre du National Health and Medical Research Council de 2003 à 2006.

Comme chercheure, la professeure Kristjanson a publié plus de 200 articles dans des revues à comité de lecture et obtenu 30 millions de dollars en subventions de recherche par concours de la part d’organismes canadiens, américains et australiens. En 2002, elle a été nommée Femme d’affaires australienne de l’année pour ses activités entrepreneuriales dans le domaine de la recherche en santé et des sciences de la santé.

Liz Lobb, BAE, M.App.Sci, PhD

Au Calvary Health Care à Sydney (Australie), Liz Lobb s’apprête à diriger un essai comparatif sur l’utilisation du Portrait de la dignité du patient pour améliorer la communication conjugale relativement aux problèmes de fin de vie. Elle a joué un rôle dans les essais de la Thérapie de la dignité à Perth pour ensuite collaborer à l’élaboration d’un protocole en vue d’étendre la thérapie aux patientes atteintes d’un cancer avancé du sein et de l’ovaire.

Liz Lobb collabore à des études cliniques multidisciplinaires en oncologie, en hématologie, en génétique du cancer et en soins palliatifs depuis 1996, et travaille comme conseillère clinicienne en suivi de deuil depuis 16 ans. Ses intérêts de recherche sont la communication des pronostics, la pratique du conseil génétique et l’affliction complexe.

Elle est la professeure agrégée en soins palliatifs du Cunningham Centre for Palliative Care au Calvary Health Centre à Sydney, et occupe des fonctions de professeure agrégée associée à l’Université de technologie Curtin et à l’Université Notre Dame.

Doris L. Milke, Ph. D., B. Sc., M. Sc.

Collaboratrice

Doris Milke est associée aux recherches sur l’utilisation du Portrait de la dignité du patient auprès des personnes âgées. Chercheure principale de CapitalCare Edmonton Area, elle est aussi professeure agrégée adjointe à la Faculté de médecine de réadaptation, à la Faculté des sciences infirmières et au Département de psychologie de l’Université de l’Alberta. Elle intervient en outre comme cochercheure dans une étude sur la nécessité d’aménager des établissements qui, tout en offrant un cadre de travail efficace pour le personnel, permettront aux résidants souffrant de démence de se sentir comme chez eux.

Mme Milke a effectué des évaluations post-occupationnelles dans la plupart des dix nouveaux centres construits par CapitalCare dans la dernière décennie, dont deux ont été financés par la Société canadienne d’hypothèques et de logement. Elle a récemment terminé une étude de relogement qui a examiné la consommation aux repas à la recherche de signes de stress et a joué un rôle important dans une étude financée par la Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé sur l’application des connaissances et le personnel des soins de longue durée.

Alison Murray, M.D.

Collaboratrice

La Dre Murray a participé à deux études sur le Portrait de la dignité du patient auprès de patients en soins palliatifs. Elle est professeure adjointe d’enseignement clinique à l’Université de Calgary et médecin praticienne en soins palliatifs. Elle prétend avoir tout appris ce qu’elle sait de ses patients et étudiants et se dit honorée de travailler avec eux.

 

Kerstin Roger, Ph. D., M.

Collaboratrice

Dans ses activités de recherche actuelles comme professeure adjointe au Département des sciences sociales de la famille de l’Université du Manitoba, Mme Roger s’intéresse à la prestation des soins aux mourants, aux malades en phase terminale et aux personnes âgées. Elle étudie également les aspects sociaux de la santé et du bien-être et leurs rapports avec les familles et nos collectivités. Elle a en outre travaillé à l’international ainsi qu’aux échelons fédéral, provincial et local sur des initiatives connexes.

Kerstin Roger détient une maîtrise en éducation (psychologie appliquée) de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario, et un doctorat en sociologie et études de l’équité en éducation de l’Université de Toronto. Elle est agréée en Ontario comme superviseure et psychothérapeute clinicienne et a exercé en pratique privée pendant plusieurs années à Toronto. En 2004-2006, elle a terminé un postdoctorat financé par la Health Science Centre Foundation sous la direction du docteur H.M. Chochinov.

Shane Sinclair, Ph. D.

En septembre 2010, Shane Sinclair entreprendra un stage postdoctoral (IRSC/Wyeth) de deux ans sous la direction des Drs Harvey Max Chochinov et Neil Hagen. Il a contribué à deux études sur le Portrait de la dignité du patient.

Il est actuellement coordonnateur des soins spirituels au Tom Baker Cancer Centre de Calgary, où il est chercheur principal et auteur pour plusieurs projets sur la dignité. Il occupe aussi un poste à la Faculté de médecine de l’Université de Calgary.

La thèse de doctorat de M. Sinclair à l’Université de Calgary porte sur la spiritualité des professionnels des soins palliatifs au Canada et a été sélectionnée pour la médaille d’or du gouverneur général. Aumônier accrédité par l’Association canadienne pour la pratique et l’éducation pastorales, il fournit des soins spirituels dans les domaines des soins palliatifs et de l’oncologie depuis une dizaine d’années.

Jill Taylor-Brown, M.T.S., travailleuse sociale autorisée

Collaboratrice

À titre de directrice des Services de soutien aux patients et aux familles à Action cancer Manitoba, Jill Taylor-Brown travaille auprès d’adultes atteints du cancer et de leurs proches depuis plus de 30 ans. Elle est cochercheure dans le cadre d’une étude nationale sur le Portrait de la dignité du patient, stagiaire en Thérapie de la dignité et membre de l’équipe de mise en œuvre des soins axés sur le maintien de la dignité à Action cancer Manitoba.

Elle continue de faire du counseling personnel, conjugal et familial, et facilite la mise en œuvre de plusieurs programmes de soutien pour les personnes atteintes de cancer. Ses intérêts de recherche portent sur les répercussions d’un cancer parental sur les relations avec les enfants et les relations conjugales, la faisabilité et l’efficacité des groupes de soutien en ligne professionnellement animés, les soins axés sur le maintien de la dignité et la survie au cancer. Elle a été présidente de l’Association canadienne d’oncologie psychosociale et fait actuellement partie du Groupe d’action pour l’expérience globale du cancer du Partenariat canadien contre le cancer. Jill est en outre professeure associée à la Faculté de l’écologie humaine, et chargée de cours en médecine familiale à la Faculté de médecine de l’Université du Manitoba. En 2008, l’Association canadienne d’oncologie psychosociale lui a décerné son prix d’excellence pour sa remarquable contribution à l’oncologie psychosociale au Canada.

Genevieve Thompson, inf. aut., Ph. D.

Genevieve Thompson vient de terminer un stage postdoctoral à l’Unité de recherche en soins palliatifs du Manitoba où elle a participé à plusieurs projets, dont un sur la satisfaction des familles relativement à l’accompagnement en fin de vie dans les maisons de soins infirmiers. Ses multiples intérêts de recherche portent notamment sur les questions relatives à l’accompagnement en fin de vie des patients non cancéreux et de leurs proches.

Infirmière de formation, Genevieve Thompson a de l’expérience en soins intensifs et en soins palliatifs. Elle entrera en fonction comme professeure adjointe à la Faculté des sciences infirmières de l’Université du Manitoba en juillet 2010.

Keith G. Wilson, Ph. D., psychologue clinicien

Collaborateur

Le Dr Wilson est le principal architecte du SISC (Structured Interview of Symptoms and Concerns) : un entretien de recherche qui examine de nombreux problèmes courants chez les patients atteints d’une maladie avancée. Le SISC permet d’évaluer la perte de dignité, qui fait l’objet de plusieurs études à l’échelle internationale.

À titre de psychologue clinicien au Centre de réadaptation de l’Hôpital d’Ottawa, il poursuit un programme actif de recherche et s’intéresse particulièrement aux dimensions psychosociales et fonctionnelles de la maladie et de l’incapacité chroniques ainsi qu’aux problématiques de l’accompagnement en fin de vie. Il est professeur agrégé au Département de médecine et à l’École de psychologie de l’Université d’Ottawa et chercheur associé au Programme d’épidémiologie clinique de l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa.

James Zacharias, M.D.

Collaborateur

À titre de cochercheur aux côtés du Dr Chochinov, le Dr Zacharias se penche sur la dignité et la qualité de vie des patients médicalement et socialement complexes qui sont en phase terminale d’une maladie rénale et qui sont dialysés. Ses activités et intérêts de recherche portent de plus en plus sur l’amélioration de la santé des autochtones, du traitement par dialyse et de la qualité de vie des patients dialysés.

Professeur adjoint à l’Université du Manitoba, le Dr Zacharias se consacre aussi à la pratique clinique en néphrologie. Il est en outre directeur médical du programme de dialyse du Manitoba Local Centre et président du Comité des normes de l’Office régional de la santé de Winnipeg. Il enseigne l’éthique aux étudiants en médecine et est membre du service de consultation en éthique du Health Sciences Centre. Le Dr Zacharias possède une maîtrise en sciences de la santé publique.

Jitender Sareen, MD, PhD

 

 

 

Collaborator

Le Dr Sareen a réalisé de nombreuses études et publié dans des revues à comité de lecture plus d’une centaine d’articles sur le stress traumatique, les troubles de l’anxiété, la santé mentale des militaires , le suicide chez les autochtones et l’itinérance. Il cumule actuellement les fonctions de professeur de psychiatrie à l’Université du Manitoba, de directeur du Service de la recherche et de l’anxiété du Département de psychiatrie du Health Sciences Centre et de psychiatre conseil à la clinique de traitement des blessures de stress opérationnel d’Anciens Combattants Canada au Deer Lodge Centre de Winnipeg.

En plus de ses intérêts de recherche diversifiés, le Dr Sareen dirige un important partenariat de collaboration avec les communautés autochtones du Nord-Ouest du Manitoba visant à améliorer les connaissances sur le suicide et la prévention du suicide. Il est en outre le cochercheur principal (site de Winnipeg) du projet pilote de recherche de la Commission de la santé mentale du Canada sur l’itinérance et la santé mentale et assume les fonctions de directeur par intérim du Groupe de recherche en neuroimagerie psychiatrique.

Le Dr Sareen est titulaire de deux bourses salariales : une Bourse de nouveau chercheur des Instituts de recherche en santé du Canada et une Chaire de recherche du Manitoba Health Research Council. Il est également couronné de deux prix d’excellence nationaux, l’un en recherche (Association des psychiatres du Canada), et l’autre, en enseignement (Université du Manitoba).